Le téléphone sonne, l’entretien commence maintenant !

Le téléphone sonne, l’entretien commence maintenant !

telephone
La première impression est généralement celle qui prévaut. Lorsque le recruteur souhaite vous joindre, vous commencez à dessiner l'impression qu’il va se construire tout au long du processus de sélection.
N’oubliez pas, le recrutement est une comparaison, on prend le meilleur, mais parmi les meilleurs, on prend le plus flexible et le plus sympathique d’ensemble.
Un recruteur digne de ce nom vous demandera dans un premier temps s'il vous dérange, si vous êtes disponible, n’hésitez pas à lui dire, être occupé pour la forme, ça se sent et ce n’est pas bon.
Si vous êtes disponible, mais que vous ne pouvez pas parler car vous êtes à votre poste, expliquez lui succinctement que vous ne pouvez pas parler. Quelle formule pour ne pas éveiller les soupçons de vos collègues ?
•    « c’est bien moi, puis-je vous rappeler à ce numéro dans 5 min ? »
•    « c’est bien moi, puis-je prendre votre numéro pour vous recontacter plus tard ? »
•    « c’est bien moi, pourriez-vous me donner votre email afin que je vous recontacte plus tard ? »
Il faut que le recruteur comprenne que vous avez identifié le but de l’appel et que vous ne pouvez pas parler. Lui dire que vous ne pouvez pas parler éveillera les soupçons de votre entourage.
Si vous n’êtes pas disponible, ne répondez pas et n’oubliez pas d’enregistrer un message d’accueil professionnel indiquant que vous consultez régulièrement vos messages et que vous le recontacterez dans les meilleurs délais.


Une fois en ligne avec le recruteur, deux scenarios peuvent apparaître :
•    Vous êtes chassé : vous n’avez donc aucune information sur le poste et la société, laissez le recruteur parler, validez des points essentiels pour vous et uniquement essentiels. Par exemple, si vous tenez à travailler prêt de chez vous, validez la localisation du poste mais ne parlez pas salaire au téléphone, ce sont des choses qui se négocient, se bloquer sur ce sujet, ne peut que reléguer votre profil dans le bas du classement.
•    Vous avez répondu à une annonce : en bon chercheur de poste, vous avez noté les candidatures envoyées, retrouvez rapidement les références de l’offre et son contenu succin. Si l’information n’est pas disponible sur le moment n’hésitez à lui demander un rappel du contexte.


Dans ces deux scenarios, vous devez être accueillant et professionnel, remerciez le de vous avoir appelé et répondez à ces questions. Rapidement, il vous proposera de vous rencontrer, généralement de façon pro-active en vous proposant un rendez-vous. Ce n’est pas grave de ne pas pouvoir répondre immédiatement par la positive.
Une indication, les créneaux de journée sont préférés des recruteurs qui pourront travailler sur votre dossier après votre rencontre et l’envoyer à leur client rapidement.
Le matin tôt est aussi un bon créneau, montrant votre volonté et votre motivation.

Après 2 propositions du recruteur déclinées, proposez une date et une heure, le recruteur normalement s’y pliera mais rappelez-vous que les heures extrêmes (20H, 7h) ne plaisent à personne sauf impossibilité majeure.
Une fois le rendez-vous pris, prenez ses coordonnées directes, vous permettant de le prévenir si vous avez un contretemps. N’hésitez pas à demander un mail de confirmation de sa part avec un rappel de l’offre en question. Ceci vous permettra de vous préparer à l’entretien avec les bons documents.